SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Introduction au bulletin d’information de Sawt Beirut International: L’autorité politique au pouvoir tue trois fois les Libanais!

Au Liban, tout est instrumentalisé politiquement. Même les tragédies humaines deviennent une substance pour augmenter la popularité, surtout si nous sommes sur le point d’avoir des élections.

Ce qui s’est passé à Tripoli est condamné dans tous les sens et constitue une tragédie humaine. Au lieu que les politiciens se taisent et aient honte parce qu’ils sont les principaux responsables de ce qui s’est passé, les expressions de condamnation se sont intensifiées de tous côtés, jusqu’à ce que nous commencions à penser que nous portons la responsabilité de ce qui s’est passé et non le système corrompu corrompu.

De plus, certains hommes politiques ont profité de la tragédie pour cibler l’armée et son chef, le général Joseph Aoun. Bien sûr, leur objectif n’est pas de faire la lumière sur ce qui s’est passé en mer samedi soir, mais plutôt d’affaiblir les chances du chef de l’armée dans la course présidentielle, qui débutera immédiatement après les élections législatives.

Quel est ce système politique qui tue son propre peuple trois fois?

Le premier est en l’appauvrissant et en l’humiliant, le second en le forçant à émigrer illégalement, ce qui l’expose à la mort, et le troisième en exploitant sa mort pour atteindre des buts autoritaires bon marché et mesquins?

Par conséquent, Libanais, soyez à l’heure le 15 mai et participez largement aux élections. Votre pays a besoin de vous et le devoir électoral vous appelle. « Vos votes sont notre arme légitime pour changer ce système et pour que nous restions ».