SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

La banque centrale cesse-t-elle de fournir les dollars?

L’effondrement du secteur bancaire a touché un grand nombre de déposants, et l’inaction gouvernementale et législative a poussé la Banque centrale pour être l’autorité finale en matière de politiques budgétaire et monétaire.

Par conséquent, et en l’absence d’un plan de réforme global, les mesures appliquées n’atteignent pas le niveau requis pour répondre à l’urgence de la situation financière et économique et de nombreux experts considèrent qu’elles ont eu un effet néfaste qui a conduit à l’érosion de la confiance restante du marché dans le secteur bancaire libanais.

Aujourd’hui, trois ans après la crise économique et l’effondrement de la monnaie locale, où en sommes-nous? Et que reste-t-il des réserves restantes de la Banque du Liban?

Le ministre des Finances du gouvernement intérimaire, Youssef Al-Khalil, a déclaré que 10,3 milliards de dollars est la réserve restante de la Banque du Liban. Un montant qui a considérablement diminué ces dernières années, et aujourd’hui, à la lumière de l’annonce de la Banque centrale de cesser d’acheter des dollars via la plateforme « Sayrafa », il faut se demander si cette dernière pourra continuer à fournir des dollars pour les circulaires 158 et 161. Et pour combien de temps?

Et puisque la Banque du Liban ne peut pas toucher à ces 10,3 milliards de dollars, dont fait partie la réserve obligatoire, y a-t-il une surprise qui nous attend?

Ainsi, le temps est devenu limité car cet argent va s’épuiser, mais la date à laquelle cela se produira reste inconnue. Est-ce à dire que nous resterons indéfiniment dans l’inconnu?