SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

La classe moyenne…Existe-t-elle aujourd’hui ?

Plus de deux millions de Libanais issus de la classe moyenne, dont la construction économique, sociale et culturelle a pris un siècle, et qui n’a été affectée ni par les guerres civiles ni par les invasions hostiles ou amicales, ont rejoint ou sont sur le point de rejoindre le cycle de la pauvreté.

Aujourd’hui, le Liban est sur le point de rejoindre définitivement l’enfer des pays socialement polarisés entre une minorité outrageusement riche et une écrasante majorité de personnes en situation de pauvreté.

Aujourd’hui, la classe moyenne est-elle complètement disparue au Liban ?

Le défi aujourd’hui est donc d’inclure la restauration de la classe moyenne au cœur de tout plan socio-économique général. C’est grâce à la classe moyenne que le système économique est solide, car elle est la base de la société moderne sur le plan social, financier et économique. Les sociétés essaient généralement d’augmenter la taille de la classe moyenne car la disparition de cette classe indique l’échec des politiques économiques d’un pays.

Il est vrai que les pauvres constituent le groupe le plus important de la société, mais leur pouvoir d’achat est faible, tandis que les riches sont peu nombreux, de sorte que la classe moyenne joue le rôle principal dans le développement de l’économie car elle est la plus consommatrice, et une fois cette classe disparue, les finances de l’État seront inévitablement détruites.