SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

La communauté libanaise en Ukraine « nous appelons et il n’y a pas de réponse »

Le jeune homme, Mohammad, a quitté le Liban afin de rechercher une opportunité de vie meilleure. Il a choisi l’Ukraine pour dvelopper ses connaissances et s’y investir, et aujourd’hui, avec le début de l’opération militaire russe à grande échelle, il reste perplexe face à son sort inconnu, comme beaucoup de Libanais.

Le ministère libanais des Affaires étrangères s’est contenté de demander à ses citoyens de prendre leurs précautions, et quiconque souhaite partir peut le faire à ses frais, et tout ce que l’État libanais a fait, c’est ce que l’ambassade a annoncé le 19 février avoir contacté la compagnie aérienne pour annuler l’examen PCR pour ceux qui souhaitent partir. A l’époque, environ 150 Libanais, financièrement capables, ont quitté l’Ukraine, d’autant plus que le prix du billet est de 500 dollars, et certains n’ont pas cette somme pour s’enfuir, notamment les étudiants qui souffrent de difficultés financières.

Concernant la communication avec l’ambassade du Liban, certains jeunes de la communauté libanaise en Ukraine confirment que plusieurs numéros qu’ils ont reçus sont liés à l’ambassade et d’autres essaient d’aider, mais personne n’a répondu au téléphone.

Les Libanais quittent leur pays, à la recherche de sécurité et de stabilité, mais ceux qui sont allés en Ukraine, n’ont apparemment pas eu de chance, alors leurs problèmes et leurs soucis ont augmenté… Quant à l’État, il n’y a rien de nouveau…