SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

La crise de carburant se poursuit jusqu’à nouvel ordre.

La Banque centrale a approuvé l’ouverture de lignes de crédit pour deux expéditions de carburant destinées à entrer sur le marché. Cela a été considéré comme une percée, même si elle est partielle pour la crise que les Libanais ont connu récemment.

Les expéditions de carburant pour « Liquigas » et « Uni terminals » entreront au taux de change 3.900 LBP, dont 80 millions de litres de diesel, assez pour 5 à 6 jours. Cependant, la Banque centrale ne s’est pas mise d’accord sur les 40 millions de litres d’essence nécessaires au marché.

Les informations de Sawt Beirut International (SBI) indiquent que jusqu’à présent, la Banque centrale rejette l’ouverture de lignes de crédit supplémentaires avant que le Parlement ne publie une loi qui légitime l’utilisation des réserves obligatoires. La décision d’ouvrir deux crédits pour le diesel, est venue comme une réponse urgente pour sécuriser le diesel pour les hôpitaux et les boulangeries.

Le stock de carburant est suffisant pour une semaine ou 10 jours seulement.

En effet, le stock de stations-service et d’importateurs est suffisant pour une semaine àou 10 jours. Les files d’attente d’essence vont s’aggraver de jour en jour, car le nouveau mécanisme n’est pas encore fixé par le ministère de l’Énergie et de l’Eau. Alors, le ministère publiera-t-il demain (mercredi 18) un calendrier des prix du carburant sur le prix subventionné? Et quand les stocks des stations-service et des entreprises importatrices finiront-ils, s’ils ne sont pas parvenus à un accord sur un nouveau mécanisme de soutien et que les nouveaux navires de carburant ne sont pas déchargés?

Les forces de sécurité ont fait irrupvation dans les stations-service et saisi de grandes quantités d’essence et de diesel.

L’armée libanaise a annoncé sur son compte Twitter qu’elle avait perquisitionné un entrepôt dans la ville industrielle – Zouk Mosbeh, où 65.000 litres de diesel et 48.000 litres d’essence ont été confisqués, qui ont été distribués aux hôpitaux et aux boulangeries de la région.

D’autre part, les forces de sécurité intérieure ont annoncé via Twitter la saisie de plus de 70 000 litres de diesel stockés dans des réservoirs et des camions-citernes, et dans un parc à ferrailles sur la route de l’aéroport, et la saisie d’une autre quantité à l’intérieur d’une usine de sable dans la même zone par une patrouille du détachement de la banlieue judiciaire.

La quantité saisie a été distribuée aux hôpitaux et aux propriétaires de générateurs.

Moyen-Orient : Les services de télécommunications du centre d’appels MEA ne sont pas disponibles.

Parmi les répercussions des pannes de diesel, les services Ogero ont cessé dans certaines régions, et il a été signalé qu’il y avait une interruption complète des données cellulaires, des télécommunications et des services Internet dans plusieurs régions d’Akkar. Cette interruption, conjuguée aux coupures d’électricité et d’eau, a semé une énorme confusion dans tous les secteurs bancaire, financier et de production, ainsi que dans les institutions publiques et privées.

La Compagnie aérienne Middle East Airlines a également annoncé qu’«un dysfonctionnement s’est produit dans le réseau Ogero, ce qui a entraîné une interruption des services de communication via le centre d’appels MEA. L’équipe technique travaille à remédier à ce dysfonctionnement, et le service sera rétabli dès que possible.