SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

La crise du carburant revient

Suite au dossier ukraino-russe, et après l’exclusion de la Russie du système mondial SWIFT, les répercussions de cette nouvelle phase seront nombreuses pour la Russie en particulier et pour le monde en général.
Tout d’abord, nous allons faire un résumé simple de ce qu’est le système SWIFT qui menace Moscou.

Le système SWIFT est un réseau mondial utilisé par plus de onze mille institutions financières dans plus de 200 pays pour transférer des fonds entre elles par voie électronique. Il assure la protection et la rapidité des transactions financières ainsi que le suivi de leur livraison aux autorités concernées, car la valeur des transactions quotidiennes effectuées par son intermédiaire dépasse 400 milliards de dollars.
La séparation des institutions financières russes de ce système entraînera inévitablement des conséquences désastreuses pour l’économie mondiale, car la Russie sera isolée du monde pour effectuer ses transactions commerciales.

Entre-temps, après Fitch et Moody’s, Standard & Poor’s a abaissé la note de crédit souverain à long terme de la Russie en monnaie étrangère et nationale avec une perspective négative.

Pour en revenir à la question locale, les répercussions de la hausse des prix du carburant, qui a touché 400 000 livres libanises, se poursuivent et auront un impact négatif sur le budget, qui était basé sur un prix du baril de pétrole compris entre 72 et 81 dollars, alors que le prix a dépassé 118 dollars, et il est probable qu’il augmente encore dans les prochains jours.