SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 February 2023, Friday |

La décision que le citoyen abondonne sa voiture arrive bientôt.

La vie irrationnelle a atteint un niveau intolérable, seulement au Liban, l’entretien de la voiture équivaut à l’équivalent de trois mois de salaire pour le citoyen libanais, les pièces filtrants, l’huile, les boggies et la batterie, en plus du gaz climatisé et des lampes, qui nécessitent un entretien périodique ainsi qu’une assurance obligatoire et autres. Le tout en dollars et les revenus en lire effondrée.

« Le coût du changement du filtre à huile, des freins et autres varie de 100 à 150 dollars, ce qui équivaut au salaire d’un citoyen, sauf que l’été est proche, ce qui signifie que le climatiseur devra remplir l’essence et réparer », a déclaré um mécanicien au correspondant de Sawt Beirut International,Ghassan Farran .

Selon une étude publiée par The International Information, le coût de l’entretien d’une petite voiture ordinaire plus le coût de l’essence dépasse 8 millions de lires par an, soit environ 675 000 lires par mois au minimum, ce qui est égal au salaire minimum, et bien sûr, sans oublier le terrible état des routes au Liban, c’est un autre problème.