SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 October 2021, Thursday |

La mère d’un des martyrs de l’explosion du port de Beyrouth : il ne reste plus rien. Nous avons enterré deux morceaux de viande.

Avec douleur, chagrin et colère, la mère de Joe Bou Saab, le martyr de l’explosion du port de Beyrouth, a déclaré devant la maison du ministre de l’Intérieur, Mohamed Fahmi: « Nous manifesterons chaque jour. »

Elle a fait référence à la photo de son fils qu’elle tient dans ses mains, en disant: « C’est l’amour de mon cœur », ajoutant: « Seule sa carte SIM est trouvée à Gemmayzeh. »

Ses larmes la trahissent et sa voix s’étouffe.

« Nous avons enterré deux morceaux de viande, je ne sais pas s’ils appartenaient à mon fils, et nous attendons ce que le juge Al-Bitar fera. En fin de compte, je promets que nous retirerons nos armes parce que nous n’avons rien à perdre. Ils ont tué nos enfants, nous ont volés et ont détruit notre pays et nous sommes devenus sous occupation iranienne. »