SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

La page de Bitar a-t-elle été suspendue indéfiniment?

Chaque jour, il y a une nouvelle victime due à l’attentat du port de Beyrouth, et la dernière victime est l’ingénieur Rami Fawaz, qui a longtemps souffert des répercussions d’un coup à la tête le 4 août avant de mourir.

Alors que le nombre de victimes continue d’augmenter, il semble que le chemin vers la vérité soit encore long, et l’enquête est au point mort après que l’autorité a suspendu l’enquêteur judiciaire, Tariq Al-Bitar, de terminer son travail, en attendant la décision d’un nouveau procès déposé contre lui.

En revanche, l’Autorité générale de la Cour de cassation, qui est l’organe qui examine de telles affaires, n’est pas en mesure de concilier en raison de la perte de son quorum.

La page de Bitar a-t-elle été suspendue indéfiniment?

Quant aux familles des martyrs, elles essaient toujours d’atteindre la vérité, peu importe la longueur et la difficulté du chemin.