SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

La présidence de la Chambre des représentants sera le premier combat parlementaire

Des événements décisifs arriveront ensuite, après la nouvelle carte politique produite par les élections parlementaires. L’élection du président du Parlement est peut-être l’une des premières batailles parlementaires.

Les Forces libanaises, les Kataëb, les indépendants et certains des députés qui veulent du changement ne voteront pas pour un nouveau mandat de Berri. En même temps, l’attention se tourne vers les règlements, entre le vote pour un septième mandat pour le président du Conseil, en échange de l’obtention de siège de vice-président du Conseil.

Les sources de « Sawt Beirut International » indiquent que la décision de ne pas nommer Berri mettrait le pays devant des scénarios de tension sunnite-chiite ou chiite-chrétien.

Le Liban est donc confronté à une nouvelle ère politique, et le lancement du parlement dépend de l’élection du président et du vice-président du parlement.