SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

La priorité pour le CPL est la suppression des élections !

Celui qui croit que ce que fait le Courant Patriotique Libre est en dehors du cadre de la suppression des élections, se trompe. Tous les jeux d’héroïsme et la lutte contre la corruption qu’ils manifestent aujourd’hui après qu’il ait été silencieux à leur sujet, mais plutôt participé à leurs affaires tout au long de son règne au cours des cinq dernières années et demie, ne constituent rien d’autre qu’une feuille de route destructrice (à partir du raid de Ghada Aoun sur les banques et le réveil du juge Akiki plus de 5 mois après la bataille d’Ain Al-Remmaneh), et toutes ces tentatives visent à provoquer un chaos total dans le pays en vue de perturber la sécurité et la stabilité sociale nécessaires à l’organisation des élections législatives à la date prévue, le 15 mai.

Tout est possible à l’époque d’Aoun et de son équipe en échange de la suppression des élections et de l’évitement de leurs résultats, même si cela fait entrer le Liban dans un cycle de chaos et d’instabilité, ou même détruit l’État, mais ces efforts réussiront-ils ?