SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

La question de confiance en Bou Habib et la dernière carte de Bassil

« Ce qui a été écrit a été écrit, et la personne lésée peut recourir à la justice ou à l’organe de contrôle électoral. » Par ces mots, le ministre des Affaires étrangères Abdallah Bou Habib a répondu à la question de confiance en lui présentée par les représentants du bloc République forte, sur fond d’accuser Bou Habib et son ministère de falsifier les préparatifs des scrutins des expatriés prévus les 6 et 8 du mois prochain dans les lieux où les Libanais se trouvent à l’étranger.

Quel est le scénario attendu pour la session de demain, et le Courant Patriotique Libre jouera-t-il sa dernière carte face aux expatriés?