SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

La situation s’aggrave chez les malades de cancer en raison de la perte de la « morphine »

Par ces mots, Céline a reflété la souffrance des patients atteints de cancer au Liban après l’annonce de l’arrêt de la morphine.

Céline n’aurait jamais imaginé que fournir les médicaments nécessaires à la poursuite du traitement du cancer de son père le troublerait davantage que de souffrir d’une maladie qui a ravagé son corps pendant un an et demi.

Le responsable de l’association « Barbara Nassar », Hani Nassar, explique la souffrance des patients avec la perte de médicaments, soulignant que les fonds alloués pour les importer ne répondent pas aux besoins des patients et beaucoup en sont privés.

Nassar dit que la perte de médicaments est due à plusieurs raisons.

Le ministère de la Santé publique a commenté la perte de morphine.

Elle a expliqué que l’importateur a été contacté et a accepté d’importer le médicament sans attendre l’approbation de la Banque centrale, et par conséquent, le médicament est censé être disponible sur le marché dans un délai ne dépassant pas une semaine.