SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

La solution est-elle avec le Capital Control?

Les contrôles de capitaux sont des contrôles financiers qui sont pris par l’État pour des périodes temporaires, selon lesquels il impose des restrictions sur les retraits en espèces des banques et sur les transferts de capitaux vers et depuis ce pays.

Dans tous les pays du monde, les responsables cherchent à faire adopter rapidement cette loi, surtout en temps de crise, compte tenu de son importance dans la réalisation de la stabilité monétaire et financière, sauf au Liban, deux ans et demi se sont écoulés depuis la crise financière et la loi du contrôle des capitaux n’a pas été promulguée. Et si cette loi avait été approuvée au début de la crise, aurait-elle mis fin à l’hémorragie financière?

La rencontre du Premier ministre Najib Mikati avec le personnel des instances économiques, a marqué le repositionnement du projet de loi « Capital Control » sur la voie de l’approbation à la Chambre des représentants, incluant les observations et corrections demandées par le Fonds monétaire international. Quelle est son importance aujourd’hui?

Cette loi protège-t-elle les banques des poursuites intentées contre elles ? Ou est-il modifié et toutes les mesures prises par les banques sont soumises à l’imputabilité?