SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 June 2022, Thursday |

L’affaire du meurtre d’Alaa Abu Fakhr est de retour… Où est le dossier?

Devant le tribunal militaire, les amis d’Alaa se sont rencontrés et ont exigé que l’affaire ne soit pas politisée.

Le garde du corps (escort militaire) du colonel Nidal Daw, Charbel Ajeel a tuée Alaa Abu Fakher, à Choueifat il y a deux ans.

Ajeel voulait passer de force lors du sit-in des révolutionnaires du 17 octobre, le colonel a repris le service militaire et son garde du corps attend le jugement sur le procès.

Un crime qui s’est passé aux yeux de sa femme et d’autres témoins. S’ils changeaient leurs témoignages, ils changeraient le cours de l’affaire. Dans un pays où la justice de la terre ne se répandait pas, les victimes de l’injustice n’avaient d’autre choix que attendre la justice du ciel.