SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Le ciblage des banques… Réalisé par Ghada Aoun et dirigé par Aoun et le CPL !

Un nouveau scénario complexe, fabriqué par le Courant patriotique libre (CPL), dirigé par la « juge courageuse du palais » comme on l’appelle, Ghada Aoun pour renverser les élections après que tous les plans précédents (le recours devant le Conseil constitutionnel et la proposition de mégacentres) faits par Gebran Bassil aient échoué.

Aoun et son courant, continuent le jeu de restriction sur les banques, poursuivant les présidents de leurs conseils d’administration, les empêchant de voyager, saisissant les propriétés des banques, et d’autres mesures, en plus de poursuivre les restrictions sur le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, et l’arrestation de son frère Raja hier, alors que la tendance est que la juge Aoun convoque le gouverneur de la Banque du Liban lundi prochain.

On peut dire que c’est un scénario intelligent . Si les actions de Ghada Aoun réussissent à empêcher la tenue des élections, elle protégera Aoun et son courant d’une perte lors des élections. Mais si les élections ont lieu, Bassil et son mouvement joueront le rôle du héros qui sauve l’argent et les droits des déposants pour tenter de restaurer sa faible popularité.

Qui sauvera la patrie des répercussions de la bataille entre Aoun et Salameh ? Les postes pour Bassil sont-ils devenus plus importants que le sort de la nation et les droits de ses habitants ?