SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Le citoyen libanais est dans le déni de réalité

Face à des conditions difficiles et loin d’être stables, le citoyen libanais vit avec la détermination de survivre et de gérer ses affaires malgré les difficultés.

En fait, certains Libanais vivent dans des rêves, ils sont dans un état de déni de réalité.

Il y a un bon groupe de Libanais qui « occupent » des restaurants et des magasins, pour faire correspondre l’effondrement de la monnaie avec leurs salaires, ou qui reçoivent des virements en devises fortes.

Et certains d’entre eux vivent leur vie et sont certains que le taux de change du dollar va augmenter, mais ils ne prennent pas l’initiative d’échanger leurs économies contre la monnaie nationale. Il ne peut pas être qualifié d’adaptation à la réalité. La réalité au Liban n’est pas stable, d’autant plus que le rythme des événements est rapide et que l’indice d’effondrement est en hausse.

Combien de temps le citoyen libanais vivra-t-il dans le déni de réalité ? Pourquoi le citoyen libanais ne suit-il plus l’actualité politique ?

Reste le segment le plus important, qui s’en fout du tout, sachant que la situation économique est difficile, mais qui a perdu espoir dans les politiciens et les fonctionnaires. Ne suivez pas les bulletins d’information, perdez confiance et abandonnez-vous à l’amère réalité que vous vivez tous les jours, et quand ce groupe pose des questions sur demain, la réponse est : « Demain, nous verrons », mais qu’attendons-nous et pourquoi ? Nous ne savons pas.