SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Le Conseil des Savants avance sur la ligne des palais du gouvernement…

Le SBI a appris que le ministre de l’Intérieur, Bassam al-Mawlawi, a reconnu l’incapacité de l’administration pénitentiaire à nourrir et soigner les prisonniers et à les traduire en justice, et a déclaré que l’affaire ne relevait pas de sa seule responsabilité.

L’amnistie générale est une demande adoptée par le Grand Mufti de la République libanaise, Abdel Latif Darian, Derian a reçu la délégation de l’Association des Savants.

Il n’y a donc pas de pardon pour le dossier de l’amnistie générale conditionnelle, qui est détenu sous les chaînes d’accusés, de condamnés et même d’enfants mineurs dans les prisons du Liban, dont la plus importante est la prison de Roumieh.

L’étape de la tentation avec cette demande et le chantage des familles de tous les prisonniers a servi son propos puisque leurs votes sont tombés dans les urnes, et avec ces votes, les promesses des dirigeants des sectes sont tombées.