SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 July 2022, Wednesday |

Le « Conseil national pour la politique des prix » est mis à l’épreuve… Réussira-t-il ?

Le chaos des prix qui a lieu au Liban sur fond de hausse du taux de change du dollar et de sa baisse en quelques jours continue de dominer les autres questions, tandis que l’attention est dirigée vers ce que sera le rôle du « Conseil national pour la politique des prix », après la publication du décret pour le former pour la première fois depuis la décision de l’établir en 1974. Quelle est l’importance de ce conseil et qui en fait partie ?

Le président de la Confédération générale du travail, Bechara Al-Asmar, est favorable à cette démarche, malgré certaines objections, et souhaite mettre en œuvre des lois et coopérer dans tous les domaines, afin de faire entendre la voix des travailleurs et des pauvres.

En attendant de savoir ce que seront les prix sur les marchés dans les prochains jours, le Conseil national pour la politique des prix sera-t-il un bon pas pour l’économie, s’il commence ses travaux ?

Les personnes concernées soulignent que le véritable moyen d’établir une politique de prix claire est de stabiliser le taux de change de la livre libanaise par rapport au dollar, surtout à la lumière de cette crise économique étouffante, et l’évitement de l’application des lois.