SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Le Courant Patriotique Libre: Un cauchemar pour le Liban et les Libanais!

Où le Mouvement patriotique libre peut-il mener le pays? Malheureusement, bien au-delà de ce que nous imaginons et cela à tous les niveaux.

Commençons par l’électricité et l’offre faite par Siemens International au ministère de l’Énergie. L’offre est simple, dans laquelle l’entreprise allemande s’engage à fournir de l’électricité aux Libanais 24 heures sur 24, dans un délai n’excédant pas dix-huit mois, soit un an et demi. Bien que le financement est fournis par l’entreprise, et qu’il ne dépende ni de l’État libanais ni de sa trésorerie, le ministre de l’Énergie Walid Fayyad, partisan du Courant patriotique libre, a retiré l’offre de l’ordre du jour de la dernière session du Conseil des ministres.Pourquoi? Pour la simple raison que le projet Siemens n’inclut pas l’implantation d’une usine à Selaata, ce qui est la revendication la plus chère au cœur du chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil.

En politique, la situation n’est pas meilleure. Il est clair que Bassil et le président de la République ne veulent pas former un nouveau gouvernement, mais plutôt ils veulent garder le gouvernement actuel,c’est-à-dire la situation d’un gouvernement intérimaire. Pourquoi? Aussi pour une raison simple, pour que le Président de la République puisse rester au Palais de Baabda après la fin de son mandat le 31 octobre, sous prétexte de mener les affaires! C’est ce que Bassil a dit franchement dans son dernier discours.

Ainsi, le CPL continue la série de destruction du Liban au niveau de l’électricité, économiquement,politiquement, et socialement. Quand ce cauchemar prendra-t-il fin?