SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 May 2022, Wednesday |

Le dollar a changé le comportement de cette classe

La tâche d’étudier les dossiers financiers des étudiants a été ajoutée aux tâches de leur doyen à l’Université libanaise américaine. Les versements seront payés l’automne prochain en dollars américains, et non dans son équivalent.

Le taux de change, qui équivaut à environ quatre mille livres libanaises, a disparu pour toujours, mais l’aide sous forme de don demeure et s’étend.

Le Parlement a promulgué une loi dans l’intérêt du peuple, mais a laissé une législation protégeant les forteresses de la banque centrale et des banques.

Les portes des solutions se ferment devant ces personnes. Ils sont par la loi les titulaires de droits, mais leur revendication les transformera peut-être en bandits.

La retenue de fonds aux étudiants n’est pas due à l’absence d’une loi qui préserve leurs droits, mais plutôt au retrait d’une clause pénale de la circulaire existante, un retrait qui a exempté les banques de la peine de non-exécution.