SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Le Hezbollah a menacé la justice…

Le Hezbollah a menacé la justice et aujourd’hui il l’a tuée…

Voici les menaces d’Hassan Nasrallah dans son dernier discours, aujourd’hui sur les places.

Tout ce qui ne va pas selon l’assentiment du duo chiite, ce dernier recourt à jouer sa dernière carte, « tentant d’imposer une guerre civile et un nouveau 7 mai ».

Ce dont le Liban est témoin aujourd’hui en termes d’évasion d’armes de milice et de chemises noires, est une chose nouvelle.

Les armes illégales sont dispersées sans contrôle.

Ces scènes ne sont pas des manœuvres sur la façon dont Israël affronte le Grand Satan, selon le chef du gang du Hezbollah, Hassan Nasrallah, mais plutôt pour libérer les accusés et ceux qui voulaient éliminer Hassan Khalil et d’autres personnes recherchées des mains de la justice.