SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 13 August 2022, Saturday |

Le juge Fadi Akiki sera il limogé ?

La question de l’arrestation de Mgr Moussa Al-Hajj est toujours en interaction, comme en témoignent les grandes positions émises par la réunion du Synode permanent du Synode des évêques maronites à Diman.

Au cours de la réunion, l’assemblée a exigé le renvoi du juge Fadi Akiki et la responsabilité de tous les responsables d’avoir insulté l’archevêque.

Les positions du patriarche Bechara Boutros Al-Rahi ont été soutenues par la majorité des partis politiques et religieux qui ont afflué vers Al-Diman pour exprimer leur mécontentement face à ce qui s’est passé.

Et le fait de limoger Fadi Akiki, devenue une affaire grave, et la révision des pouvoirs du tribunal militaire, quels sont les cadres juridiques de sa révocation?

Si dans un pays contrôlé par le Hezbollah, et dictant des ordres dangereux aux services judiciaires et de sécurité, et légitimant l’entrée d’armes, d’argent et la contrebande à travers la frontière, il est sans doute temps de mettre fin à cette milice et à ses pratiques au sein de l’État.