SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 10 August 2022, Wednesday |

Le Liban deviendra comme le Vietnam et la raison… »la moto »

À la lumière de la division verticale entre les classes sociales au Liban, c’est-à-dire entre les riches et les pauvres, le vélo a réussi à faire en sorte que chacun d’eux s’enroule et se précipite pour les acheter pour échapper à l’attaque de la plaque d’essence sur leurs poches.

Les propriétaires des ateliers de moto confirment le taux de vente élevé qu’ils ont est significatif.

Quant au coût de maintenance des motos et à leur consommation d’essence, il est considéré comme beaucoup moins cher et convient au citoyen lourd, ses épaules, avec de grandes sources qui y versent de toutes les côtés et des directions.

Si tôt, le Liban deviendra comme la capitale vietnamienne Hanoi, qui est l’une des premières capitales du monde à utiliser des motos, qui comptent environ 5 millions de vélos.