SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 October 2021, Wednesday |

Le Liban est-il devenu un foyer de blanchiment d’argent ?

Dans son entrevue, l’expert en risque bancaire Dr Mohamed Fhaili avec la journaliste de « Sawt Beirut International » Mahassen Moursal ,il a mentionné son point de vue concernant le phénomène du blanchiment d’argent durant la crise financière, économique et monétaire

« La question du blanchiment d’argent doit être prise en compte », a déclaré Fhaili, ajoutant que « la sécurité d’Israël est importante pour l’Amérique, à la fois républicains et démocrates, et nous avons noté récemment que la sécurité d’Israël est importante pour l’Europe, et pour Israël, ce qui représente le plus de danger pour lui, c’est le Hezbollah au Liban, d’où l’accent mis sur la lutte contre le Hezbollah et son infrastructure physique ». « Le Hezbollah et les Blanchisseurs utilisentde personnes inconnus pour le blanchiment d’argent , tout comme les personnes nommées dans la Fondation Al-Qard Al-Hasan, qui est sur la liste des sanctions depuis 2007 ».

Il a appelé les banques à prendre attention à la loi sur le blanchiment d’argent, affirmant que le rythme de la lutte contre la contrebande d’argent serait accéléré, en particulier en ce qui concerne le ciblage du Hezbollah, car l’Amérique voulait l’accorder comme prix d’expulsion aux républicains radicaux pour qu’ils prennent leur soutien dans les négociations en Iran.

L’attachement du Liban aux accords internationaux visant à lutter contre le fléau du blanchiment d’argent est en jeu, et dans les prochains jours, nous pourrions voir une vague de noms accusés d’être impliqués dans ce crime.