SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Le matin, il est un journalier et la nuit il pleure

Aujourd’hui, le cas du journalier apparaît plus que jamais dans son aspect humanitaire aux travailleurs et à leurs familles, après des discussions sur le renouvellement de leur contrat de travail sur la base des mêmes salaires sans tenir compte de leurs conditions de vie.

Comment vivent les journaliers aujourd’hui, après avoir perdu plus de 95% de la valeur de leur salaire, et que ces salaires ne lui suffisent plus pour payer les frais de transport?

À qui profite le fait de garder ce dossier dans les tiroirs des rivalités politiques sans trouver de solution ?

Comment la directrice des affaires administratives d’Electricité du Liban, Hoda Kfoury, a-t-elle traité le problème des journaliers aujourd’hui ?

Fadi et Antoinette sont deux exemples de plus de 700 journaliers qui ont pris la décision d’escalader et d’élever la voix de leur tragédie à la lumière de la crise en cours.