SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Le plan de relance est ambigu, et l’argent des déposants s’évapore

Après la controverse entre l’Association des banques et le vice-Premier ministre du gouvernement intérimaire, Son Excellence Al-Shami, sur le fond du plan de relance, l’Association des déposants a répondu à l’Association des banques et a considéré qu’elle cherchait à faire sauter ce parce qu’il voulait continuer à travailler avec le plan financier de Riyad Salameh, qui supporte tous les fardeaux de la crise pour la société en général et pour les petits et moyens déposants.

Il vise notamment à transférer les actifs et les biens de l’État dans un fonds souverain, en afin de réduire les pertes des banques elles-mêmes, et à travers elle l’argent des déposants est payé, se déresponsabilisant ainsi et faisant flotter à nouveau ses membres.

A ce sujet, l’ancien sous-gouverneur de la Banque du Liban, le Dr Ghassan Al-Ayyash, s’est joint à nous.