SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Le salaire libanais ne vaut rien

Officiellement, le salaire minimum est de 675 000 LL, soit l’équivalent de 30 $.
Dans la pratique, les salaires des employés des secteurs public et privé sont devenus au moins 2 millions de LL, soit l’équivalent de 97 dollars.
Cette augmentation n’est pas venue par hasard, mais à la suite de l’assistance sociale donnée par le ministère du Travail en coordination avec les employeurs et le Syndicat général des travailleurs pendant un an, et d’une aide d’une valeur d’un million et 325 mille livres par mois pour le secteur privé commencera à être payé le 1er avril, et d’autres aides au secteur public à pas moins de 1,5 million et pas plus de 3 millions, en plus d’une allocation de transport de 65 mille livres libanaises.
Si nous calculons toutes les soumissions, le salaire mensuel est d’environ 3,5 millions de livres libanaises.
Cependant, ce salaire ne vaut rien.
L’introduction de la Constitution libanaise dit : Le Liban est un membre fondateur et actif des Nations Unies et est attaché à ses chartes et à la Déclaration universelle des droits de l’homme. Ces principes sont incarnés par l’État dans tous les droits et domaines sans exception.
Si nous passons à la Déclaration universelle des droits de l’homme, les articles 25 et 26 mettent l’accent sur le droit de chacun à l’alimentation, à l’habillement, au logement, aux soins médicaux et à l’éducation.
Avec ces droits simples plus la facture d’électricité et le prix de la plaque d’essence seulement, il vaut mieux observer d’une minute de silence l’esprit des libanais .