SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Le scénario de report se poursuit

Les développements russo-ukrainiens ne cessent de s’intensifier, tandis que les dossiers libanais stagnent toujours. Le budget approuvé par le gouvernement n’est pas encore parvenu au Parlement, et son étude au sein de la Commission des finances et du budget prendra au moins un mois, ce qui menace le processus d’approbation avant les élections parlementaires.

Le plan de relance économique, sur lequel insiste également le Fonds monétaire international, pour soutenir et aider financièrement le Liban, n’a pas encore été pleinement mis en œuvre.

Face à la réalité du retard prolongé et à l’inquiétude quant au sort de l’aide du Fonds monétaire international, le Premier ministre Najib Mikati a renouvelé son appel au Secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Aboul Gheit, en déclarant : « Le Liban connaît une crise sans précédent à tous les niveaux, et nous essayons de la résoudre avec toutes les capacités disponibles, en comptant sur le soutien de ses frères arabes et de tous les amis dans le monde. »

Bien que le Conseil des ministres ait initialement approuvé le plan d’électricité, certaines de ses dispositions ont été renvoyées à un comité ministériel, et la formation de l’organe de régulation et la désignation de ses membres conformément aux normes internationales sont reportées.

Le scénario de report se poursuit donc jusqu’à nouvel ordre, mais cette stratégie de report s’appliquera-t-elle également aux élections législatives ?