SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 12 August 2022, Friday |

Le sommet de Djeddah affirme son soutien au Liban et la nécessité de désarmer le Hezbollah

Il est remarquable que la crise libanaise ait été abordée lors du Sommet sur la sécurité et le développement qui s’est tenu à Djeddah entre les dirigeants du Conseil de coopération des États arabes du Golfe, la Jordanie, l’Égypte, l’Iraq et les États-Unis.

Les participants au sommet ont renouvelé leur plein soutien à la souveraineté, au peuple et à la sécurité du Liban, et ont souligné la nécessité d’étendre l’autorité de l’État sur tout le territoire libanais et de ne pas avoir de petit État au sein de l’État.

Comment toutes ces positions avancées et positives se refléteront-elles sur le Liban?

La déclaration finale de ce sommet a souligné la nécessité de respecter les prochaines élections constitutionnelles, en premier lieu les élections présidentielles. La réunion a-t-elle abordé le nom du prochain président?

Quant au Hezbollah, et ses attaques verbales et sécuritaires répétées contre les États du Golfe, ils ont pris une grande place dans la déclaration finale.

En résumé, le parapluie international pour protéger le Liban de l’effondrement total est toujours présent pour le Liban. Quant au Hezbollah et à ses armes illégales, ils restent le principal problème.