SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Le sort des élections…

Les obstacles financiers et techniques à la tenue des élections législatives du 15 mai prochain sont surmontés les uns après les autres. La Chambre des représentants, dans sa dernière session législative, a approuvé la loi visant à ouvrir une dotation exceptionnelle supplémentaire au budget du ministère de l’Intérieur et des Municipalités – les services administratifs, et au budget du ministère des Affaires étrangères et des Expatriés – l’Administration centrale et missions à l’étranger. Cependant, il y a encore un besoin d’un demi-million de dollars pour payer le coût de l’acheminement des urnes à Beyrouth.

Seules des considérations politiques peuvent reporter les élections. Et le chaos sécuritaire est l’un des scénarios prévus pour reporter les élections législatives. Et le mouvement régional et international sur la ligne des négociations irano-saoudiennes et de l’accord nucléaire, à son tour, élève le niveau de la possibilité d’un report des élections.

Les parties libanaises insistent sur la nécessité de la mettre en œuvre à temps… Croyez-vous aux intentions?