SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 12 August 2022, Friday |

L’énergie positive au Liban est absente jusqu’à nouvel ordre

Plateforme d’échange, marché noir, dollars, crise bancaire, dollarisation, pas de farine, pas de médicaments, immigration, générateurs, énergie solaire…C’est une série de nouveaux termes et vocabulaire accompagnant les agendas des Libanais.

Les expressions de la crise aggravante et récurrente sur toutes les langues ont fait perdre l’énergie positive des Libanais.

Quelles sont les mesures scientifiques et pratiques à suivre pour bannir le spectre de la tension, de la peur et de la tristesse ?

Le Liban occupait l’avant-dernière position dans le « Rapport annuel du bonheur » publié par les Nations Unies.

Les Libanais sont donc emprisonnés entre les mâchoires du dictionnaire de la crise et la réalité de celle-ci. Rester accroché à l’espérance est le seul salut.