SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 June 2022, Sunday |

Les consultations parlementaires sont reportées

Il n’y a rien de nouveau concernant la date des consultations parlementaires contraignantes pour désigner le chef du futur gouvernement.

Cette affaire est entre les mains du président Michel Aoun, qui a toujours assuré aux délégués internationaux et aux missions diplomatiques que le processus constitutionnel s’achèverait après les élections législatives. Cependant, ce n’est pas la réalité. Jusqu’à présent, le président tergiverse encore pour appeler à ces consultations, pour des raisons et des arguments différents, dont le dernier en date est la préoccupation par la visite du médiateur américain pour délimiter les frontières maritimes, Amos Hochstein.

Le Premier ministre par intérim Najib Mikati est le plus chanceux jusqu’à présent, mais le gendre du président s’efforce de bloquer la voie à la rénomination de Mikati.

La question la plus importante aujourd’hui est de savoir ce qu’on attend vraiment du gouvernement attendu pour sortir le pays de ce qu’il souffre, en attendant le lancement du « nouveau mandat ».