SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Les développements judiciaires sapent la circulaire 161 et le dollar n’est pas stable

À la lumière des développements de la confrontation judiciaire avec les banques, il semble que la stabilité économique de ce pays ne puisse être envisagée, et les citoyens sont inquiets pour leurs dépôts restants dans les banques.

Alors que les banques ont décidé de se mettre en grève générale la semaine prochaine, un nouveau chapitre s’ouvre qui risque d’alimenter et d’accélérer l’explosion de la bombe sociale.

A la lumière des développements judiciaires, le dollar est monté à plus de 23 mille livres. Peut-on considérer que ce qui s’est passé va détruire la circulaire 161 du gouverneur de la Banque du Liban ?

Au moment où l’Agence internationale de l’énergie a appelé à une réduction de la consommation de pétrole en raison des problèmes d’approvisionnement, les prix des carburants au Liban ont légèrement diminué suite à la baisse du prix du kilolitre d’essence importée, et les prix sont devenus les suivants :
Bidon d’essence (20L) 95 octane 417 000 livres libanaises , Bidon d’essence (20L) 98 octane : 427 000 livres libanaises, soit une baisse de 3000 livres libanaises, le bouteille de gaz : 289 000 livres libanaises, soit une baisse de 3000 livres libanises également, tandis que le prix du diesel a augmenté de 2000 livres libanaises pour atteindre 425 000 livres libanaises.

Dans une autre nouvelle, une étude menée par la Faculté de santé de l’Université libanaise, sur un échantillon de 384 cas, a montré la prédominance de la malnutrition chez les nourrissons et les enfants et une faible diversité nutritionnelle pour les mères et les enfants âgés de 6 à 59 mois, en raison des prix élevés, notamment du lait.