SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 18 January 2022, Tuesday |

Les importateurs de pétrole ne livreront pas de carburant jeudi

 

Il y a un mois, les chauffeurs de taxi publics ont mené des grèves et organisé des sit-in dans tout le Liban, en réponse à l’appel des fédérations et des syndicats du secteur des transports terrestres.

Les campagnes de taxis publics ont appelé à soutenir le secteur, qui a été gravement touché par la crise économique. Mardi, ils ont annoncé que le jeudi 13 janvier serait un jour de colère et que les compagnies pétrolières se mettraient en grève et ne livreraient pas de carburant.

Pour faire la lumière sur ce sujet, le chef des Fédérations et Syndicats des Transports Terrestres, Bassam Tlais, nous a rejoints.

Le Syndicat des propriétaires de stations-service à gaz a appelé le ministère de l’Énergie et de l’Eau à émettre un barème de prix quotidien en fonction du taux de change du dollar sur le marché noir, étant donné que « les propriétaires de ses stations subissent des pertes qu’ils ne peuvent pas supporter sur une base hebdomadaire ».

Le Syndicat a fourni des chiffres concernant les pertes qu’il subit par bouteille de gaz de cuisson, selon le tableau des prix, qui s’élève à 5 766 livres libanaises si le taux de change est calculé à 31800 LBP. Le syndicat a averti que si le gouvernement ne répondait pas à sa demande, il ne serait pas en mesure de respecter le barème des prix, ce qui le place avant l’option de fermer et de ne pas recevoir de gaz.