SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 September 2021, Sunday |

Les importations libanaises en provenance d’Iran ont bondi de 266% en 5 mois

Le Fonds monétaire international (FIM) a informé le ministère des Finances que le Liban recevra le 16 septembre environ 1,135 milliard de dollars en droits de tirage spéciaux pour l’année 2021, d’une valeur de 860 millions de dollars, en plus de 275 millions de dollars pour l’année 2009, à déposer sur le compte de la Banque centrale.

La qualité des produits consommés par les Libanais, qu’il s’agisse de produits de base ou de luxe, a chuté. Les citoyens sélectionnent leurs achats en fonction de leurs prix plutôt que de leur qualité. Les produits iraniens étaient l’alternative.

Quel est le volume des importations iraniennes ?

Sans calculer les navires iraniens qui sont censés entrer au Liban aujourd’hui, les importations en provenance d’Iran ont grimpé de 266% en 5 mois cette année.

Le volume des importations d’Iran au Liban au cours des huit premiers mois de 2021 s’est élevé à 27 millions de dollars, contre 16 millions de dollars au cours de la même période de 2020, enregistrant une augmentation de 70%.

Selon les derniers chiffres des douanes, le Liban a importé pour une valeur de 24 millions de dollars d’Iran au cours des trois premiers mois de l’année, contre 7 millions de dollars à la même période l’année dernière.

Les chiffres de l’Organisation iranienne de développement du commerce ont indiqué que les importations de marchandises iraniennes au Liban ont augmenté de 266% en glissement annuel de mars à août, et que le volume des échanges commerciaux entre le Liban et l’Iran a atteint 20 millions de dollars au cours des cinq mois. Les importations en provenance d’Iran se sont élevés à 12,7 millions de dollars, contre 7,5 millions de dollars pour les exportations libanaises. Il est à noter que le volume des importations de l’Iran au Liban a enregistré une augmentation en termes de valeur de 266%, mais en termes de quantité, l’augmentation a atteint 677%, et l’importation comprenait des produits de base, comme les médicaments, les barres de fer, le verre, les pistaches, le textile et autres.

L’ancien ministre de l’Énergie Raymond Ghajar a révélé dans sa lettre de remise que la première cargaison de pétrole irakien arrivera dans les prochains jours au Liban pour sécuriser le carburant des centrales électriques, qui fourniront 4 heures supplémentaires d’électricité, qui seront suivies de la deuxième expédition la semaine prochaine.