SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 December 2022, Friday |

Les indépendants et les changeurs vont-ils s’immiscer dans les élections des comités?

L’attention est attirée sur le premier droit après l’élection du président et du bureau du bureau du Parlement, à savoir l’élection des membres des commissions parlementaires, de leurs présidents et rapporteurs.

On s’attend à ce que la session crée un précédent en termes de mécanisme utilisé lors de l’élection, après qu’elle ait été menée par consensus.
Les représentants de la révolution, avec les indépendants et les partis politiques, sont-ils parvenus à un consensus sur la bataille de demain?

Selon les informations, les forces du 17 octobre s’apprêtent à nommer le représentant Mark Daou à la présidence de la commission des finances et du budget, et Melhem Khalaf à la commission de l’administration et de la justice.

Najat Aoun au nom de la commission de l’environnement, ces forces pourront-elles s’imposer lors de la session?

Si la session d’élection des membres et des présidents des comités ne sera pas comme ses prédécesseurs et que le consensus ne sera pas écrasant, on s’attend plutôt à ce qu’il soit témoin d’une jurisprudence constitutionnelle et juridique qui n’a pas été soulevée dans l’histoire du Parlement.