SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 14 August 2022, Sunday |

Les Libanais vont bientôt mourir!

Un crime grossier et destructeur, le crime de l’époque…C’est « Beyroutshima » ou le bombardement du port ! Ce crime qui, malgré la reconstruction de certaines des rues qui ont été détruites à cause de lui, ses échos résonnent encore dans les cœurs des Libanais ou encore le pardon.

Aujourd’hui, le crime se répète deux fois, la première avec l’effacement de la justice et la seconde avec la menace qui touche le non-sens, donc sa chute ou sa chute provoquée.

Une explosion de l’ampleur de celui-ci, un événement traumatisant qui génère de graves séquelles psychologiques, s’ils ne sont pas traités, ces séquelles peuvent détruire la santé mentale des personnes à long terme. Comment apporter un confort psychologique aux personnes affectées ?

« Ils vont bien, mais pas bien. » C’est la réalité de la situation qui affecte la plupart des Libanais aujourd’hui…Et oui, mon Etat criminel l’a fait…il est responsable…et si le dixième anniversaire de l’attentat vient à nous, la justice viendra même si après un certain temps.