SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 June 2022, Tuesday |

Les maladies rénales…Le temps presse pour un traitement subventionné

Le Dr Salim vérifie quotidiennement sa liste de patients pour s’assurer que le nombre n’a pas diminué. La nouvelle de la levée du soutien pour le traitement des patients insuffisants rénaux a soulevé son inquiétude. L’effort qu’il a fait pour être un pionnier dans son département est en péril.

Vingt-huit appareils de dialyse sont mobilisés pour traiter cent cinquante-cinq patients.
L’équipement de l’appareil est importé, le prix est en euros et l’énergie pour supporter la douleur est supportable contre l’énergie de l’abordabilité.

L’expiration du délai a toujours été un profit pour le patient dialysé, mais elle en est venue à signifier la perte d’une séance de son solde de traitement, un traitement dont la poursuite dépend de la disponibilité d’une somme d’argent marquée dans un pays où la majorité sont des pauvres maintenant.