SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Les médicaments sont hors de portée du citoyen !

Quand un citoyen ne peut pas couvrir le prix de son médicament, si celui-ci est disponible après un long parcours de recherche, nous aurons certainement atteint le fond de l’enfer dont on nous a parlé…. Nous sommes au Liban, le pays des crises dont le gouvernement ne dispose pas, selon sa propre déclaration, d’une baguette magique pour résoudre ses crises.

La pénurie de médicaments et leur indisponibilité sont le résultat des tensions entre les pharmacies et le ministère de la Santé concernant le mécanisme de fixation des prix des médicaments avec l’effondrement de la valeur de la monnaie nationale par rapport au dollar américain, et cela a poussé la plupart des importateurs de médicaments à s’abstenir de livrer, en attendant l’émission d’un autre tableau des prix qui correspond à la réalité du marché, en plus de la difficulté d’obtenir des devises fortes pour importer des médicaments et des obstacles qui en découlent de la part de la Banque du Liban.

Quant aux médicaments, leur niveau de prix a enregistré une augmentation de 13,6 % après qu’ils aient été calculés sur la base d’un taux de change de 23 500 livres libanaises pour un dollar… Comment le citoyen pourra-t-il supporter cette augmentation ?

Après le carburant, la nourriture et l’électricité… Les médicaments ne sont plus à la portée des patients pauvres et sont devenus un privilège pour les personnes riches.