SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Les opérations d’immigration illégale se poursuivent…Et les victimes de la capitale du Nord sont au premier rang

Ils ont fui de la pauvreté, de la misère et des difficultés, à la recherche d’une vie digne, mais ils n’ont pas atteint leur destination finale en paix.

Ce sont des dizaines de personnes désespérées par les conditions de vie difficiles de Tripoli. Ils ont vendu tout ce qu’ils possédaient pour payer les frais d’un voyage illégal pour les gangs de passeurs, qui séduisent les citoyens et leur donnent espoir d’un avenir meilleur, sans garantir leur sécurité à bord des bateaux qui les mènent souvent à la mort.

Cet incident tragique s’ajoute aux chapitres des opérations de contrebande illégale à travers la mer, qui se sont répandues à grande échelle dans la capitale du Nord, en raison du chaos sécuritaire et de l’activité des réseaux de contrebande et des passeurs.

Au lieu de déclarations de dénonciation, les consciences des gouvernants et des responsables seront-elles agitées, pour mettre fin au phénomène de l’immigration illégale en éliminant ces gangs et ceux qui les dirigent ?