SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Les séances du gouvernement seront-elles boycottées en raison de la dispute sur les nominations du duo chiite?

Une nouvelle crise politique éclate au sein du Conseil des ministres lors de sa dernière session, et ses héros sont cette fois les présidents de la république et du gouvernement d’un côté, et le duo chiite de l’autre.

Il s’est fait représenter en passant la nomination de deux membres du Conseil militaire qui sont hors ordre du jour, sachant que ces nominations ouvrent la porte à des recherches sur les officiers de la session 1994.

Comme les deux doyens qui ont été nommés sont issus de la session de la même année, qui est gelée en raison du refus du président Berri de l’adopter en raison du déséquilibre sectaire en son sein, ce qui a provoqué la colère du président du Parlement.

L’information indique que le ministre des Finances Youssef Al-Khalil a refusé de signer un décret nommant les deux membres du Conseil militaire, et ouvre ici la porte aux marchandages et aux règlements, et tout est possible.

Une crise de confiance, si elle commence à apparaître entre le duo chiite et Mikati, qui menace d’une nouvelle perturbation des séances du Conseil des ministres.