SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 December 2022, Monday |

Les tarifs de l’électricité officiellement elevés pour la première fois depuis les années quatre-vingt-dix

Pour la première fois depuis les années quatre-vingt-dix, le gouvernement libanais a augmenté le tarif de l’électricité, et le citoyen libanais se prépare à la levée des subventions sur l’électricité, qui à ce jour calcule encore le coût des kilowattheures à 135 livres libanaises, de sorte que la valeur des factures se situe aujourd’hui entre 50 000 livres libanaises et 250 000 livres libanaises. Mais avec le changement tarifaire, que deviendront les factures?
Le consommateur continuera-t-il à payer deux factures, l’une pour le générateur et l’autre pour l’État?
La décision d’augmenter le tarif est une étape fondamentale mais tardive, et ceux qui ont reçu le ministère de l’Énergie et l’ont puni auraient pu augmenter le tarif en ne laissant pas Electricité du Liban s’enfoncer dans ses dettes, atteignant le fossé profond après avoir été l’une des institutions les plus rentables avant la guerre et doublé à chaque fois les contributions à ses employés.
En conclusion, si un citoyen économise aujourd’hui la consommation d’électricité grâce à l’utilisation de l’électricité de l’État pour le chauffage, le refroidissement, le repassage et le chauffage de l’eau, il calculera mille comptes avec le nouveau tarif, de sorte qu’il devra réduire ses dépenses en forçant quelle que soit la source d’énergi, le citoyen reste la victime, et il est le seul à payer le prix de « la trahison des fonctionnaires ».