SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 September 2021, Tuesday |

Les traitements contre le cancer chez les enfants ne sont pas disponibles

Comme si ce dont souffrent ses enfants ne suffisait pas, dans un pays devenu plus malveillant que la maladie elle-même .

Médecins, hôpitaux, patients et familles… font appel à un pays qui n’écoute pas et n’a pas pitié après s’être assuré que les traitements manquants sont devenus la plus grande préoccupation, alors que les enfants attendent leur sort.

La plus grande douleur s’attache aux parents des patients. Entre la peur et leur incapacité à obtenir des médicaments, ils ont fait appel à un État, qui considérait que la solution à ce problème était d’aller à des sources inconnues et peu fiables telles que la médecine iranienne, indienne ou russe, ignorant si ces médicaments contribueraient à aggraver la situation des patients.

Habituellement, le taux de guérison du cancer chez les enfants est proche de 85%. Honte à un État qui prive un enfant de son traitement, alors qu’il est préoccupé par un portefeuille.