SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 November 2022, Sunday |

Un jeune ibanais offre aux jeunes le plaisir de la nature et pour son avenir de dollars « fresh »

Comme les Libanais sont similaires à la nature libanaise. Autant cette nature souffre de négligence, de changement climatique, d’incendies et de brèches, elle reste magnifique aux yeux de cet univers. C’est ainsi que sont les jeunes du Liban, ils sortent avec de l’or des déceptions.

Yorgo Al-Hani, diplômé de l’université, n’a pas attendu les files d’attente de recrutement, ni le tampon de visa souhaité, il a décidé de rester dans son pays et de faire de sa propre entreprise le « Hamac », un nouveau projet qui assure la continuité.

L’histoire ne concerne pas le hamac, mais plutôt en embauchant des gens pour travailler dans des kiosques alimentaires, pour jouer de la musique, pour organiser des voyages dans la nature et commercialiser ces voyages sur des sites de réseautage social.

Alors que les jeunes Libanais s’efforcent de survivre, Yorgo tire parti du Hamac pour rester dans son pays natal.