SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Les forces d’occupation israéliennes attaquent le cortège funéraire d’Abou Akleh

Aujourd’hui, l’armée israélienne a lancé une violente attaque contre le cortège funéraire de la journaliste palestinienne Shireen Abou Akleh alors qu’il quittait l’hôpital français.

Les forces d’occupation ont exigé que le corps de Shireen soit transporté en voiture. Elles lui ont retiré le drapeau palestinien et ont empêché les Palestiniens d’accompagner le corps de la martyre.

L’armée d’occupation israélienne a imposé des restrictions sur l’organisation des funérailles d’Abou Akleh, et alors que de nouveaux témoignages sur le crime apparaissent en public, Washington intervient et exprime une nouvelle position.

Abou Akleh a reçu une balle dans la tête mercredi alors qu’elle couvrait l’invasion par l’armée israélienne du camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, qui est occupé par Israël depuis plus de 50 ans. Elle portait un casque et un gilet pare-balles avec le mot « presse » écrit dessus.

L’annonce de sa mort a suscité un vif ressentiment dans les territoires palestiniens et le monde arabe, où ses reportages sont observés depuis plus de deux décennies, ainsi qu’en Europe et aux États-Unis.