SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

L’opposition s’unit…Où sont les forces libanaises ?

Finalement, les représentants de la révolution ont décidé de mettre la main entre les mains des partis souverains et des représentants pour affronter l’étape suivante.

Une étape pleine de droits constitutionnels et législatifs qui les a poussés à unir leurs rangs après avoir découvert que la fragmentation survenue lors de la session d’élection du président, de son adjoint et du bureau, si elle se poursuit, ne pourra pas mettre en œuvre leurs promesses à leurs électeurs.

Ce qui est remarquable dans cette rencontre, c’est l’absence d’un certain nombre de députés du changement, et l’information indique qu’il s’agissait d’une absence sanctionnée car certains d’entre eux n’ont pas accepté de mettre la main aux députés souverains.

Quant au dossier de la Présidence de la République, il n’a pas occupé une grande partie de la réunion, qui s’est déroulée dans une ambiance positive.

Quant aux Forces libanaises, qui, depuis l’entrée des députés du changement au parlement, ne se lassent pas et ne se lassent pas de les inviter à les rencontrer à mi-chemin, notamment sur la question de la présidence.

Et c’était après que le chef du Parti des Forces libanaises, Samir Geagea, les ait appelés à unir leurs rangs, en particulier lors des prochaines élections, qui sont l’élection d’un président.

Ainsi, une série de réunions se tiendront dans les prochaines semaines et incluront, selon les informations de Sawt Beirut International, d’autres députés souverains afin d’unifier les positions et de s’accorder entre eux pour former une force représentative et équilibrée à travers laquelle elle pourra affronter l’autre côté.