SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

L’urgence de l’approbation de Capital Control a été causée par des « procès »

Au début de la session du cabinet qui s’est tenue ce matin et qui compte vingt et un points à son ordre du jour, le Premier ministre Najib Mikati a affirmé que le contrôle des capitaux devait être approuvé le premier jour du début de la crise financière.

Le ministre de l’Information Ziad Makari a indiqué que le plan de relance économique est censé être approuvé avant les élections législatives car le temps est très limité.

Le ministre de la Santé Firas Abyad, de sa part, a confirmé le transfert de 14 milliards de livres des réserves budgétaires au ministère de la Santé à dépenser pour les hôpitaux publics et le ministre de l’Economie Amin Salam a confirmé qu’il n’y avait pas de décision de lever les subventions sur le pain.

Et le ministre de l’Énergie, Walid Fayyad, a discuté avec Sawt Beirut International du sort de l’électricité.