SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 17 October 2021, Sunday |

L’utilisation du soleil pour la production d’énergie est-elle interdite au Liban?

Cette demande d’installation de panneaux solaires a incité de nombreux non-experts à se lancer dans ce « business » sans respecter les conditions de sécurité publique, aussi l’État a-t-il décidé d’imposer certaines décisions pour organiser le processus d’installation.

Sur cette base, le commandant de la gendarmerie, le général de brigade Marwan Salilati, a demandé aux commandants régionaux des forces de sécurité intérieure d’être stricts dans la répression des violations de l’installation de panneaux solaires.

Le ministre de l’Intérieur Bassam Mawlawi a également souligné la nécessité de soumettre une « licence » exclusivement au ministère de l’Énergie et de l’Eau, qui, après avoir approuvé la demande, la transmet au ministère de l’Intérieur et des Municipalités, pour approbation.

Quelle est la signification de cette décision ?

D’autre part, les experts travaillant dans ce domaine soulignent l’importance de cette décision, pour protéger les citoyens du marché.

Ainsi, légalement, il n’y a pas de texte interdisant ces initiatives individuelles, mais la nécessité de sensibiliser les citoyens aux lois et aux conditions de sécurité qui leur permettent de réaliser ces projets est devenue une question incontournable.

Afin d’empêcher leur exploitation sous prétexte du moins cher et du plus abordable, et compte tenu de l’importance de cette alternative face à l’échec persistant de l’État à faire face à la crise de l’électricité.