SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Nawfal Daou: libérez le Liban!

 

La visite du médiateur américain, Amos Hochstein, et le dossier brûlant de la démarcation des frontières maritimes ont contribué à retarder la fixation de la date des consultations parlementaires contraignantes pour désigner un nouveau président pour former le futur gouvernement.

À cet égard, des sources bien informées ont de nouveau cité Mikati selon lequel il rejette toute condition préalable avant la mission et qu’il ne préjugera pas des consultations parlementaires et de leurs résultats par une position liée à la formation du futur gouvernement, à sa forme et à la nature de ses membres.

Mais il considère que la tâche du nouveau gouvernement, quel que soit le président qui sera chargé de le former, s’articulera autour du suivi de ce que son gouvernement a commencé et accompli concernant le plan de relance et les projets de loi de réforme financière et économique.

Selon l’atmosphère politique et parlementaire, Mikati est jusqu’à présent le seul candidat sérieux pour former le nouveau gouvernement, d’autant plus qu’aucun parti ou bloc n’a encore proposé un autre nom, et que certains noms circulent dans les médias, comme il est de coutume dans un tel droit.

Pour plus d’informations, le coordinateur du Rassemblement pour la Souveraineté, Nofal Daou, nous a rejoint.